Etude du comportement de l’arc électrique dans la préchambre et chambre d’un disjoncteur basse tension

  • Doctorat
  • N’importe où
Nom de l'entreprise / du laboratoire: LAPLACE/Haher
Adresse web: http://www.laplace.univ-tlse.fr
Encadrant: Mr Freton Pierre, Mr Gonzalez Jean-Jacques
Date de début: Septembre_Octobre 2022
Durée: 3 ans
Salaire / Gratification par mois (€): 2135€ brut/mois

Cette étude s’inscrit dans le cadre d’une collaboration scientifique de longue date entre le laboratoire LAPLACE (Equipe AEPPT) et l’entreprise HAGER portant sur l’étude des dispositifs de coupure basse tension [Que-1 ][Lu-1] . Ainsi, dans un monde de plus en plus compétitif, les notions de couts et la miniaturisation des systèmes (notamment l’architecture des chambres de coupure) prennent une part croissante. En effet les boucles de reprise nécessitent un investissement conséquent autant en temps que financièrement. Pour augmenter sa compétitivité l’entreprise HAGER a décidé de développer ses connaissances sur le déplacement dynamique de l’arc électrique au sein des dispositifs de coupure.

Déroulé de la thèse :
1/ Etude bibliographique sur la modélisation des disjoncteurs basse tension et prise en main des codes de l’équipe AEPPT.

2/ Amélioration de l’outil existant au sein de l’équipe avec notamment la prise en compte du couplage avec le réseau : actuellement une onde de courant est imposée en donnée d’entrée du modèle sans que pour autant elle soit modifiée par l’augmentation de la tension lors de l’arrivée de l’arc dans la chambre. Ce point sera implémenté.

3/ Travaux expérimentaux :

Dans la mesure du possible l’ensemble des développements théoriques s’appuieront sur des confrontations avec des résultats expérimentaux. Ces derniers porteront sur des études paramétriques et consisteront-en des mesures électriques et de la visualisation par caméra rapide sur une chaine d’acquisition synchronisée. Seront particulièrement étudiés :

–          L’influence de la vitesse d’ouverture du contact sur le déplacement de l’arc.

–          L’influence de la nature des rails (Plus ou moins oxydés).

–          L’influence des dimensions des volumes amont et aval de la chambre.

4/ Travaux de modélisation : Les travaux de modélisation lors de cette dernière étape porteront sur la prise en compte de géométries proches des réelles avec des pièces en rotation (Contact).

 

(Voir Fichier attaché)

Description détaillée:

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à gonzalez@laplace.univ-tlse.fr