Stage Master 2

Nom de l'entreprise / du laboratoire: LAPLACE groupe PRHE
Encadrant: DUCASSE Olivier; SARETTE Jean-Philippe
Date de début: février 1, 2024
Durée: 6 mois

Contexte de l’étude
Le traitement de l’eau revêt un intérêt particulier étant donné la consommation de produits
issus de la chimie du pétrole (plastiques, médicaments, …) et la pollution qu’ils engendrent
lors de leur rejet dans l’environnement (sol, eau, air). Une étude expérimentale est en cours à
ce sujet pour connaître l’efficacité et les mécanismes chimiques de dégradation du
paracétamol en phase liquide via un plasma hors-équilibre en phase gazeuse.
Seulement pour recentrer les recherches sur un schéma réactionnel plausible, il est
nécessaire d’avoir recourt à la modélisation ; l’expérience ne pouvant pas quantifier jusqu’aux
processus élémentaires [1-2]. Ainsi, on cherche à quantifier les espèces réactives (radicaux,
ions, e – ) produites en phase gazeuse, par décharge électrique de type corona générant des
Streamer [3], susceptibles de réagir avec la phase liquide (confirmé par l’expérience via la
dégradation du paracétamol dans l’eau).

[1] D. Iya-Sou and al., “Removal of model pollutants in aqueous solution by gliding arc discharge. Part II:
Modeling and simulation study”, Plasma Chem. Plasma Process 35, DOI 10.1007/s11090-014-9588-3
(2015).
[2] He, Y., Shen, J., Alharbi, N.S. et al. Volatile organic compounds degradation by nonthermal plasma: a
review. Environ Sci Pollut Res (2023). https://doi.org/10.1007/s11356-023-25524-5
[3] O. Eichwald and al., “Experimental analysis and modelling of positive streamer in air : towards an
estimation of O and N radical production”, J. Phys. D: Appl. Phys. 41, http://stacks.iop.org/JPhysD/41,
(2008).